Observer les oiseaux à Saint-Donat - Tourisme Saint-Donat


Observer les oiseaux à Saint-Donat

Les ornithologues sont de plus en plus nombreux à fréquenter les sites d’observation de Saint-Donat. On a recensé près de 200 espèces d’oiseaux sur le territoire.

L’ornithologie est un passe-temps zen, qui ne coûte pas cher, qui peut être pratiqué partout et par tout le monde. Il suffit d’un peu de patience, d’une paire de jumelles et de quelques bouquins pour s’initier à cette activité qui se développe souvent en passion.

saint-donat-destination-velo-2018harle couronné

 

Pour en apprendre davantage et échanger avec des connaisseurs, l’adhésion à un club est une excellente option. Il existe de nombreux regroupements régionaux qui organisent des sorties sur des sites reconnus.

En plus de rassembler tous les clubs régionaux et les personnes intéressées à l’étude, l’observation et la protection des oiseaux, le « Regroupement QuébecOiseaux » favorise le développement du loisir ornithologique et veille à la protection des espèces et de leurs habitats. Il publie également un magazine dédié uniquement à l’ornithologie. Les lecteurs y trouveront une foule d’informations sur les oiseaux d’ici et d’ailleurs et sur les sites d’observation, les façons d’attirer les visiteurs ailés aux mangeoires et bien d’autres sujets.

sarcelle à ailes vertes

 

Les sites d’observations à Saint-Donat

Le sentier des étangs : Situé à quelques minutes du centre du village, c’est LE site d’observation de la région !

Les meilleures périodes d’observation sont les migrations du printemps et de l’automne. Les canards branchus, noir et colvert ; la sarcelle d’hiver, le harle couronné, le grand harle, le petit garrot, le garrot à œil d’or, le fuligule à collier forment le groupe des espèces vedettes qui s’installent durant quelques semaines. La période de reproduction permet d’admirer les couleurs éclatantes des mâles qui tentent de séduire leur partenaire. À la mi-juin, on voit déambuler les canetons en arrière de la femelle.

harle couronné

 

On peut écouter le chant des parulines et des bruants même s’il est parfois plus difficile de les voir. Le carouge à épaulettes, le quiscale bronzé, les hirondelles bicolore et rustique et le goéland à bec cerclé sont présents toute la saison.

Selon les observations inscrites sur le site eBirdQuébec, 179 espèces d’oiseaux fréquentent le site des étangs.

Le site est composé de trois (3) étangs naturels qui servent de bassins pour l’épuration des eaux usées de Saint-Donat.

On retrouve donc, dans ce milieu humide, la riche flore des étangs propice à la sauvagine (canards) ainsi qu’à une faune ailée nombreuse qui profite de cet habitat. Le grand « tapis vert » qui recouvre certaines parties des étangs est constitué de toutes petites feuilles (diamètre de moins 0,5 cm) qui se développent en colonies : la lenticule mineure. Celle-ci s’installe en abondance dans les eaux stagnantes et flotte librement à la surface des eaux.

Les canards s’en nourrissent et plus particulièrement les racines riches en phosphate et en matière organique.

saint-donat-destination-velo-2018canard branchu

 

Autres sites dignes d’intérêt :

L’environnement exceptionnel de Saint-Donat compte plusieurs sites. Sans être exhaustive, voici une liste des endroits qui devraient offrir un excellent potentiel :

  • Mont Sourire, Cap-de-la-Fée, montagne Noire sauront attirer l’attention des randonneurs curieux.
  • Le parc des Pionniers, situé au cœur du village, abrite plusieurs espèces de pics.
  • Le secteur la Pimbina, dans le parc national du Mont-Tremblant, compte 142 espèces d’oiseaux recensées au fil du temps. On y organise des recensements annuels.

 

Tourisme Saint-Donat remercie M. Pierre Martin pour les magnifiques photos qui illustrent cet article. Elles ont été captées aux étangs de Saint-Donat.